...:: Le site
 ...:: Kirk Douglas

 

|Biographie

|Filmographie

|Théâtre

|Photographies

|Bibliographie

 

 ...:: Divers

 

 

 

 

 

 

      SEULS SONT LES INDOMPTES

 

Titre original : Lonely are the brave

Date de sortie : 24 août 1962

Réalisation : David Miller

Producteur : Edward Lewis

Scénario : Dalton Trumbo, d'après le roman de "The brave cowboy"

Musique : Jerry Goldsmith

Genre : Western

Durée : 107 minutes

 

Interprétation

Kirk Douglas (Jack Burns), Gena Rowlands (Jerry Bondi), Walter Matthau (Shériff Johnson), Michael Kane (Paul Bondi), Caroll O'Connor (Hinton, le camionneur) ...


L'histoire

Au Nouveau Mexique vit l'un des derniers cowboys, Jack Burns, qui a bien du mal à s'adapter à la vie moderne. Afin de faire libérer son ami Paul Bondi, emprisonné pour avoir fait passer la frontière illégalement à des Mexicains, il se laisse volontairement mettre en prison.

Mais Bondi ne veut pas s'échapper et préfère purger sa peine jusqu'au bout. Jack décide donc de s'échapper tout seul ...

 

Ma note sur le film : ?   Votre note sur le film :


L'envers du film

Comme il le dit dans ses mémoires ("Le fils du chiffonnier"), "Seuls sont les indomptés" est le film préféré de Kirk Douglas, et même de son fils Michael. C'est d'ailleurs Kirk qui produit le film grâce à sa société, Joel Productions. Il fait engager Dalton Trumbo, scénariste avec qui il a travaillé sur Spartacus et El Perdido.

 

   

 

Etant producteur, c'est Kirk Douglas qui décide tout, même de renvoyer le réalisateur en plein milieu du tournage. David Miller étant trop lent à son goût, c'est Kirk qui termine la réalisation. Mais seul Miller sera crédité au générique. Une version contestée par Bertrand Tavernier ... Qui faut-il croire ? Kirk ou un réalisateur français qui n'a rien à voir avec le film ?

 

Extrait du Fils du chiffonnier : "Seuls sont les indomptés est mon film préféré. Le thème de l'individu broyé par la société me fascine. Il s'agissait d'un cowboy moderne qui vit toujours selon le code moral du Far West Américain. J'ai eu tout de suite envie d'en tirer un film."

 

Critique des Inrockuptibles (2004) : "Un film à thèse, porté par le jeu très intense de Kirk Douglas".


Photos du film

 

Kirk Douglas et Gena Rowlands :

 

 

Photos

 

 

Sur le tournage :

 

Un enfant touche le visage piquant de Kirk Douglas.